Assemblée Générale  

L'Assemblée Générale aura lieu

 

le Samedi 30 Juin 2018

 

au matin dès  9H à Pecquencourt

 

Près de Douai

   

 

COMPTE RENDU DE L'ASSEMBLEE GENERALE JUIN 2017

 

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 24 JUIN 2017

 

 

Le décompte des feuilles d’émargement et des pouvoirs étant terminé, le quorum étant atteint

 

Le Président Pierre BONTE déclare ouverte l’assemblée générale de l’APANGA du  24 juin 2017.

 

Il remercie Mr JL.LETERME, directeur, les  administrateurs et le personnel de l’institut d’ANCHIN pour l’accueil qu’ils nous réservent chaque fois que nous avons besoin d’une salle

 

Il salue la présence à la tribune de Monsieur  Jean-Marc DUJARDIN Conseiller Régional, Monsieur Joël DESWARTE Président de la FDC (Fédération Des Chasseurs du Nord), Monsieur Bertrand WARNEZ chef de service de l’ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage), Madame Catherine BOUTRY Vice-Présidente. Monsieur Gérard DEGRELLE Secrétaire, Madame Sabine HAMEY – Trésorière.    

 

 

 

Il remercie de leur  présence dans la salle les nombreuses personnalités, politiques, cynégétiques, représentants d’associations et d’organismes de défenses contre les nuisibles et de Monsieur Michel ALDEBERT  vérificateur aux comptes. Il remercie les administrateurs de l’APANGA pour toute l’aide qu’ils apportent au président. Il remercie tous les piégeurs et Gardes, pour leur participation aux nombreuses missions qui leur sont confiées. C’est ainsi que vous intervenez chez les particuliers et que vous fournissez les centaines de renards nécessaires aux études épidémiologiques en collaboration avec les services sanitaires et la FDC.

 

Pierre, nomme les personnalités invitées qui se sont excusées.  Une minute de silence est ensuite proposée en mémoire des adhérents qui nous ont quittés cette année. Enfin il remercie pour les dons de pièges et de lots pour la tombola  P.LECLERCQ des Ets MCL, E.HENON, le magasin DUCATILLON de Cysoing, les magasins DECATHLON de LAMBRES les DOUAI et de AULNOY lez VALENCIENNES, ainsi que tous les bénévoles qui nous prêtent main forte pour l’AG et lors de toutes les réunions et les formations.

 

Il est proposé aux adhérents présents d’adopter le vote à main levée pour l’ensemble des consultations qui seront proposées lors de cette assemblée. Acceptation à l’unanimité 

 

 

Catherine BOUTRY notre vice-présidente, nous rappelle les modifications des règles de piégeage et du délai de transmission des procès-verbaux pour les Gardes Particuliers. Modifications dont vous avez pu prendre connaissance dans notre journal N° 33 de janvier

 

Pierre Notre Président,  présente la liste des espèces classées nuisibles à partir du 1er juillet 2017. Celle-ci reste inchangée par rapport à l’année dernière.

 

Cette année Denis SEMAILLE a passé le flambeau du secrétariat à Gérard DEGRELLE et c’est avec grand plaisir qu’il a l’honneur de dresser le bilan  des activités de notre Association pour l'année écoulée.

 

Pour ceux qui l’ignoreraient encore, l’APANGA est une association dynamique et réactive qui travaille sur tous les fronts pour vous offrir le meilleur service et défendre au mieux les intérêts des piégeurs et des gardes. Pour se faire,  le Conseil d’administration s'est réuni  6 fois, et le bureau 5 fois depuis la dernière assemblée Générale du 25 juin 2016. Nous étions présents à 4 réunions du Conseil départemental de la chasse et de la faune sauvage (CDCFS) à la DDTM  . Nous n’avons malheureusement pas pu nous rendre le 18 mars à l’Assemblée Générale de l’Union Nationale des Piégeurs Agréés de France (UNAPAF) à Paris pour des problèmes de santé.

 

Nous avons participé aux  réunions suivantes :

 

2 réunions à la Fédération Départementale des Chasseurs du Nord en tant que membre de la commission nuisibles, une pour préparer le concours Saint Hubert à Marcoing dans le Cambrésis, une pour rencontrer le réseau SAGIR et une pour la préparation du salon de la chasse à l’Abbaye de Vaucelles.

Nous avons été conviés au concours saint Hubert le samedi 15 octobre en tant que membre du jury pour évaluer la prestation des concurrents et tenir un stand APANGA.

 

Nous étions présents au salon de la chasse les 12,13 et 14 mai dernier à l’Abbaye de Vaucelles, où nous avons exposé les différentes activités de l’APANGA et  présenté un sentier de piégeage. Celui-ci mettait en valeur le matériel et les techniques les plus couramment utilisées dans notre département, il a été très apprécié par les visiteurs de tous âges.

 

Nous avons participé à 2 réunions à la FREDON Nord-Pas de Calais à Loos en Gohelles, concernant la lutte contre le rat musqué et le ragondin. L’aire  de répartition de ce dernier est de plus en plus grande allant du haut de l’avesnois au bord du Cambrésis (63 captures réalisées en 2015).

 

Vos administrateurs se sont mobilisés largement auprès de nos partenaires que sont  l’ONCFS et la FDC59  pour dispenser :

 

-5 formations à l’agrément piégeur, chaque formation dure 16h, à raison de 4 administrateurs présents en moyenne ce qui représente 40 jours de bénévolat. (nombre de candidats 242).

 

-2 formations à l’agrément Garde-Chasse, chaque formation dure 18h, à raison de 3 administrateurs présents en moyenne ce qui représente 14 jours de bénévolat.(nombre de candidats 82)

 

Vous le voyez rien qu’avec les formations, nos agendas sont bien remplis mais c’est dans l’intérêt du piégeage et de la garderie !!!

 

Pour la deuxième année, la FDC59, l’ONCFS et l’APANGA ont choisi de dispenser ces formations de piégeur et de garde en partenariat. Ce programme de formation durant lequel chaque entité intervient dans son domaine donne un résultat plutôt positif jusqu’à aujourd’hui …

 

Nous souhaitons garder la proximité avec nos adhérents en organisant chaque année nos réunions techniques de terrain dans chaque arrondissement. Chaque année les thèmes et les méthodes évoluent. Cette année, après avoir fait un rappel sur les évolutions administratives du piégeage et de la garderie , un temps d’échange entre les adhérents, les représentants de l’ONCFS, les techniciens de la FDC59 et les administrateurs de l’APANGA a permis à chacun de s’exprimer. Nous avons également innové en vous présentant des vidéos concernant les modes et méthodes de piégeage. Ces films semblent avoir captivé les adhérents qui ont pu prendre des conseils ou en donner sur les poses et techniques de piégeage. Une séquence vidéo a également pu rappeler l’importance des risques sanitaires de l’échinococcose alvéolaire. Ces réunions se concluent par la traditionnelle tombola gratuite et le verre de l’amitié.

 

Notre journal bisannuel est un autre lien indispensable qui permet de tenir informés nos adhérents. Cette revue permet à ceux qui ne peuvent pas être présents aux différentes manifestations d’être quand même informés de ce qui se passe dans votre association ; entre autres les dernières réglementations, les risques sanitaires et l’agenda des formations.

 

 

La feuille de relevé de piégeage pour la saison 2016/2017 est à nous renvoyer impérativement avant le 30 septembre.  Passé cette date votre déclaration (une par commune et par piégeur) ne pourra  plus être prise en compte. Je sais que nous le répétons à chaque occasion, mais vos déclarations sont primordiales pour pérenniser le piégeage. Pour rappel chaque année il manque près de 30% des relevés. Dans de telles conditions vous mettez en grave danger l’existence du piégeage car pour ceux qui l’ignoreraient encore ce sont ces données que nous réclament les administrations pour maintenir notre activité vis-à-vis de certaines espèces. L’absence de ces données donne la part belle aux différentes associations dites écologiques qui nous critiquent.

 

Nous avons aussi impérativement besoin d’un maximum de déclarations de dégâts chiffrées (une seule espèce prédatrice par déclaration)  Comprenez bien qu’au jour d’aujourd’hui le seul élément déterminant et convaincant c’est l’argent, inutile donc de rappeler encore que les dégâts chiffrés sont indispensables.  Les interventions chez des particuliers pour des dégâts causés essentiellement par des renards, des fouines, des pies ou des corneilles, sont très nombreuses ! Il n’est pas toujours facile d’évaluer l’impact des nuisances causées par les pies et les corneilles. C’est avant ces interventions qu’il faut absolument demander à la victime d’établir la déclaration de dégât dûment remplie.

 

Depuis l’an dernier il existe un nouveau modèle de déclaration élaboré en partenariat avec la FDC.  Ce document vous a été remis ce matin lors de votre passage aux tables d’émargement.

 

 

Pour terminer sur ces propos nous devons absolument revenir sur l’enquête pie pour laquelle nous vous avons sollicités ; pour faire bref si cette enquête n’est pas réalisée de façon satisfaisante vous perdrez la pie dans le classement des espèces nuisibles et ce sera alors la porte ouverte pour les autres espèces.

 

Votre association est présente aussi sur les bancs de l’école car elle veut aussi assurer la pérennité de notre activité et nous avons d’ailleurs remarqué que de nombreux jeunes rejoignent nos rangs. En effet, Pierre et Catherine animent la classe « chasse » à l’Abbaye d’Anchin, où 40 élèves passionnés et assidus découvrent divers modes de chasse. A l’institut de Genech Eric (un de nos administrateurs) assure l’enseignement d’une classe « faune sauvage ».

 

 

Nous sommes aussi sollicités pour des animations telles que : les spéciales chasse aux magasins Décathlon et Terres et eaux et les portes ouvertes à l’Abbaye d’Anchin,

 

Nous participons à toutes les AG des associations où nous sommes invités.

 

Ces manifestations sont des opportunités pour communiquer avec le public et exposer tout l’intérêt du piégeage et de la Garderie.

 

Nous nous sommes rendus au congrès national de la FNGP qui s’est déroulé le 26 et 27 mai dans l’Hérault.

 

 

Notre association est importante et reconnue dans le monde de la chasse grâce à vous et nous devons continuer à évoluer et asseoir notre crédibilité car c’est la seule solution pour continuer à exister dans ce monde qui nous menace.

 

 

Sabine HAMEY,  notre trésorière, commente les comptes de l’association de 2016/2017 qu’elle présente en vidéo projection.

 

Michel ALDEBERT, vérificateur aux comptes certifie que les comptes de l’APANGA sont réguliers et sincères et reflètent une image fidèle du rapport de l’exercice.

 

Le bilan financier est adopté à l’unanimité

 

Sabine présente le budget prévisionnel pour 2017/2018.

 

Le budget prévisionnel est adopté à l’unanimité. Sabine propose de maintenir la cotisation à 19€ pour la saison 2018/2019. Celle-ci et adoptée à l’unanimité

 

 

REMISE DES DIPLOMES ET MEDAILLE

 

Diplômes: Pascal DEGUEILLE, Serge SATTI et Christian SION.

Médaille: DEHANNE Michel, Patrick DESSERY, Eric BURLION, Jean-Michel BERNARD et Franck WOLFCARIUS

 

2 POSTES D’ADMINISTRATEURS étant vacants dans l’arrondissement  d’AVESNES Les administrateurs de ces arrondissements ont souhaité pallier ce manque en cooptant de nouveaux administrateurs. Messieurs Stéphane TANGUY et Rudy CATTIAUX, sont élus à l’unanimité.

 

La parole est donnée à Monsieur Jean-Marc DUJARDIN Conseiller Régional, Monsieur Joël DESWARTE Président de la Fédération Des Chasseurs du Nord, Monsieur Bertrand WARNEZ chef de service de Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage.

Le Tirage de la tombola a ensuite été effectué Le président clôture l’AG en invitant les participants au traditionnel pot de l’amitié.

 

Diaporama de l'Assemblée générale de l'Apanga Juin 2017