LES TYPES DE PIEGES

PIEGES EXCLUSIVEMENT RESERVES AUX ADHERENTS DE L’APANGA

  • FOURNITURES POUR PIÉGEURS CONCERNANT EXCLUSIVEMENT LES ADHERENTS DE L'APANGA

     

  • Pour les tarifs , voyez votre administrateur:
  • le renouvellement annuel de votre cotisation à L'Apanga vous permet de bénéficier  de tarifs préférentiels .

 

 

CATEGORIE 1

La belettière ou boite à surmulot  : C'est la plus petite des boîtes à fauves. Elle ne possède qu'une seule entrée et son extrémité est généralement bouchée par un treillis fin ou par une vitre.
La cage tombante : Il s'agit du piège le plus rustique. Généralement construite par le piégeur, cette cage est constituée d'un cadre (fabriquée par des planches épaisses) de 60 cm à 1 m de longueur et d'environ 25 cm de hauteur et est recouvert d'un grillage.
La cage à pies : Cylindre ou hexagone en grillage galvanisé équipé de portes tombantes et de compartiments, la cage à pies donne d'excellents résultats. Elle mesure environ 80 cm à 1 m de diamètre sur 40 cm de hauteur.
Aussi utilisée comme cage à corneilles.
Piège à corvidés (ou volière) : Le piège à corvidés est le plus volumineux des pièges. Il mesure 4 m de long, 3 m de large et 3 m de hauteur. Ce piège se caractérise par une toiture en forme de cône renversé contenant une échelle qui permet aux oiseaux d'entrer.

Les pièges de catégorie 1 ne sont pas soumis à homologation et peuvent être tendus en tous lieux et sans pancartage. La déclaration en mairie est cependant obligatoire.

 

CATEGORIE 2


Piège à oeuf ouvert
Le piège à oeufs : Il doit être tendu à plus de 200 m des habitations et à au moins 50 m des routes et des chemins ouverts au public. De plus, il ne peut être tendu que de nuit et détendu ou neutralisé le jour.
Le piège à appât (ou kill-trap) : Ce piège ne peut être posé qu'à l'intérieur d'une enceinte dont les ouvertures ne dépassent pas 15 cm de côté et à plus de 200 m des cours d'eau, des étangs ou des marais, ce qui limite les possibilités d'utilisation. Le piège à appât capture l'animal au moment où celui-ci retire l'appât fixé sur le déclencheur. Il faut donc le ficeler solidement pour éviter que le piège ne soit soulevé lorque l'animal tire pour prendre l'appât.
Le piège en X : Il se constitue de 2 carrés fabriqués avec des tiges métalliques rondes se croisant pour former un X. Ce piège est généralement utilisé pour les ragondins et les rats musqués et ne peut être tendu qu'au bord de l'eau avec des appâts végétaux.
(Les X  sont de taille différente selon l'animal à réguler, avec simple ou double ressort)

Les pièges de catégorie 2 se déclenchent par pression sur une palette ou par enlèvement d'un appât. Les mâchoires tuent alors l'animal en se refermant.

 

CATEGORIE 3
Le collet à arrêtoir doit être exclusivement utilisé pour le renard. La boucle doit coulisser entre un arrêtoir inamovible empêchant d'étrangler l'animal (la distance entre la boucle et l'arrêtoir doit être de 21 cm minimum) et une butée, de 65 cm environ, empêchant que le diamètre de l'ouverture puisse dépasser 20 cm. Le point le plus bas du collet doit se situer entre 18 et 22 cm du sol. L'utilisation d'un collet à arrêtoir requière une autorisation spéciale individuelle délivrée par le Préfet.

 

CATEGORIE 4
Les pièges à lacet : Ces pièges sont généralement destinés aux renards et permet parfois de prendre des mustélidés. Il existe deux types de pièges à lacet : les pièges ronds (qui placent le lacet autour de la patte de l'animal par des mâchoires ou un ressort) et les pièges à bras (qui font monter le collet et le tendent lorsque ce bras se déclenche).

 

CATEGORIE 5 
 Pièges entrainant la mort par noyade
 Utilisés pour les rats musqués

 

Dans toutes ces catégories , les animaux sont capturés vivants sauf la 2ème catégorie  ainsi que la 5ème.

PIEGES DE CATEGORIE 3