LISTE  DES ESPÈCES CLASSÉES NUISIBLES

DANS LE DEPARTEMENT

DU NORD

A COMPTER DU 1er JUILLET 2017

 

 

Espèces du groupe 1 : Espèces non indigènes classées nuisibles par arrêté ministériel.

Du 1 juillet 2017 au 30 juin 2018.

Le rat musqué, le ragondin : Piégeage et tir toute l’année. Déterrage toute l’année, avec ou sans chien

 

 Le chien viverrin, le raton laveur, le vison d’Amérique : Piégeage toute l’année.Tir sur autorisation individuelle préfectorale entre la clôture et l’ouverture de la chasse.

 

La bernache du Canada :  Attention elle n'est pas piégeable

La bernache du Canada peut être détruite à tir entre la date de clôture spécifique de la chasse de cette espèce et le 31 mars au plus tard sur autorisation individuelle délivrée par le préfet. « Formulaires d’autorisation  à télécharger sur le site de l’APANGA ou de la  FDC59 ». 

                                                                                                       

 

Espèces du groupe 2 : Espèces classées nuisibles par arrêté ministériel triennal, sur proposition du Préfet, après avis de la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage.

Du 1 juillet 2015 au 30 juin 2018.                                                                                      

 

LE RENARD : Piégeage toute l’année et en tout lieu.Déterrage toute l’année avec ou sans chien. Il peut être détruit à tir sur autorisation individuelle délivrée par le préfet entre la date de clôture générale et le 31 mars au plus tard et au-delà du 31 mars sur des terrains consacrés à l’élevage avicole.

 

LA FOUINE : Piégeage toute l’année, à moins de 250 mètres d’un bâtiment ou d’un élevage particulier ou professionnel ou sur des terrains consacrés à l’élevage avicole, elle peut  également être piégée à moins de 250 mètres des enclos de pré-lâcher de petit gibier chassable et sur les territoires des unités de gestion cynégétiques désignés dans le schéma départemental de gestion cynégétique où sont conduites des actions visant à la conservation et à la restauration des populations de petit gibier chassable qui font l’objet de prédations nécessitant la régulation de ces prédateurs. ATTENTION  La Fouine n’est  pas piégeable sur les 95 communes de la région agricole de LILLE :  Allennes-les-marais, Villeneuve-d’Ascq, Annoeullin, Anstaing, Attiches, Aubers, Avelin, Baisieux, La Bassée, Bauvin, Beaucamps-Ligny, Bondues, Camphin-en-Carembault, Capinghem, Carnin, Chemy, Chereng, Croix, Don, Emmerin, Englos, Ennetieres-en-Weppes, Ennevelin, Erquingheim-le-sec, Escobecques, Faches-Thumesnil, Forest-sur-Marque, Fournes-en-Weppes, Fretin, Fromelles, Gondecourt, Hallennes-lez-Haubourdin, Hantay, Haubourdin, Hem, Herlies, Herrin, Houplin-Ancoisne, Illies, Lambersart, Lannoy, Leers, Lesquin, Lezennes, Lille, Linselles, Lompret, Loos, Lys-lez-Lannoy, La Madeleine, Le Maisnil, Marcq-en-Baroeul, Marquette-lez-lille, Marquillies, Mons-en-Baroeul, Mouvaux, Neuville-en-Ferrain, La Neuville, Noyelles-les-Seclin, Ostricourt, Perenchies, Peronne-en-Melantois, Phalempin, Premesques, provin, Quesnoy-sur-Deule, Radinghem-en-Weppes, Ronchin, Roncq, Roubaix, Sailly-lez-Lannoy, Sainghin-en-Melantois, Sainghin-en-Weppes, Saint-André, Salomé, Santes, Seclin, Sequedin, Templemars, Thumeries, Toufflers, tourcoing, Tourmignies, Tressin, Vendeville, Verlinghem, Wahagnies, Wambrechies, Wasquehal, Wattignies, Wattrelos, Wavrin, Wicres, Willems.   

 

 

LE CORBEAU FREUX: Piégeage toute l’année et en tout lieu

CORNEILLE NOIRE    : Piégeage toute l’année et en tout lieu

Le corbeau freux et la corneille noire peuvent être piégés toute l’année et en tout lieu. Dans les cages à corvidés, l’utilisation d’appâts carnés est interdite sauf en quantité mesurée et uniquement pour la nourriture des appelants. Ils peuvent être détruits à tir entre la date de clôture générale de la chasse et le 31 mars au plus tard. La période de destruction à tir peut être prolongée jusqu’au 10 juin lorsque l’un au moins des intérêts mentionnés à l’article R. 427-6 du code de l’environnement est menacé entre le 31 mars et le 10 juin et jusqu’au 31 juillet pour prévenir des dommages importants aux activités agricoles, sur autorisation individuelle délivrée par le préfet. Le tir du corbeau freux peut s’effectuer, sans être accompagné de chien, dans l’enceinte de la corbeautière ou à poste fixe matérialisé de main d’homme en dehors de la corbeautière. Le tir dans les nids de corbeaux freux ou dans les nids de corneilles noires est interdit. « Formulaires d’autorisation  à télécharger sur le site de l’APANGA ou de la  FDC59 ».

 

LA PIE BAVARDE : Piégeage toute l’année

La pie bavarde peut être piégée toute l’année. Elle  peut être détruite à tir sur autorisation individuelle délivrée par le préfet entre la date de clôture générale de la chasse et le 31 mars au plus tard. La période de destruction à tir peut être prolongée jusqu’au 10 juin lorsque l’un au moins des intérêts mentionnés à l’article R. 427-6 du code de l’environnement est menacé entre le 31 mars et le 10 juin et jusqu’au 31 juillet pour prévenir des dommages importants aux activités agricoles, sur autorisation individuelle délivrée par le préfet Le tir s’effectue à poste fixe matérialisé de main d’homme, sans être accompagné de chien, dans les cultures maraîchères, les vergers, les enclos de pré-lâcher de petit gibier chassable et sur les territoires des unités de gestion cynégétiques désignés dans le schéma départemental de gestion cynégétique où sont conduites des actions visant à la conservation et à la restauration des populations de petit gibier chassable qui font l’objet de prédations par les pies bavardes nécessitant leur régulation. Le tir dans les nids est interdit. « Formulaires d’autorisation  à télécharger sur le site de l’APANGA ou de la  FDC59 ».

ATTENTION  La Pie n’est  pas piégeable sur les 106 communes de la région agricole du Cambrésis.  Abancourt, Aniche, Anneux, Arleux, Aubencheul-au-Bac, Auberchicourt, Aubigny-au-Bac, Avesnes-les-Aubert, Avesnes-le-Sec, Awoingt, Banteux, Bantigny, Bantouzelle, beauvois-en-Cambresis, Bethencourt, Bevillers, Blecourt, Bouchain, Boursies, Boussières-en-Cambrésis, Brunemont, Bugnicourt, Cagnocles, Cambrai, Cantaing-sur-Escaut, Cantin, Carnières, Cattenieres, Caudry, Caullery, Cauroir, Crevecoeur-sur-Escaut, Cuvillers, Deheries, Doignies, Emerchicourt, Erchin, Escaudoeuvres, Esnes, Estourmel, Estrees, Eswars, Etrun, Fechain, Ferin, Flesquières, Fontaine-au-Pire, Fontaine-Notre-Dame, Fressain, Fressies, Goeulzin, Gonnelieu, Gouzeaucourt, Hamel, Haspres, Haynecourt, Hem-Lenglet, Honnecourt-sur-Escaut, Hordain, Iwuy, Lecluse, Lesdain, Lieu-Saint-Amand.Ligny-Haucourt, Malincourt, Marcoing, Marq-en-Ostrevent, Marquette-en-Ostrevent, Masnieres, Mastaing, Moeuvres, Monchecourt, Naves, Neuville-Saint-Remy, Neuville-sur-Escaut, Niergnies, Noyelles-sur-Escaut, Noyelles-sur-Selle, Paillencourt, Proville, Quievy, Raillencourt-Sainte-Olle, Ramillies, Ribecourt-la-Tour, Rieux-en-Cambrésis, Roucourt, Les-Rues-des-Vignes, Rumilly-en-Cambrésis, Sailly-lez-Cambrai, Saint-Aubert, Saint-Hilaire-lez-Cambrai, Sain-Waast-en-Cambrésis, Sancourt, Seranvillers-Forenville, Thun-l’Eveque, Thun-Saint-Martin, Tilloy-lez-Cambrai, Villers-au-Tertre, Villers-en-Cauchies, Villers-Guislain, Villers-Outreaux, Villers-Plouich, Walincourt-Selvigny, Wambaix, Wasne-au-Bac, Wavrechain-sous-Faulx.

 

Espèces du groupe 3 : Espèces classées nuisibles figurants sur la liste  ministérielle et qui peuvent être classées nuisibles par arrêté préfectoral annuel.

 

Du 1 juillet 2017 au 30 juin 2018.

 

lapin de garenne : Piégeage toute l’année

Sur tout le département, sauf  sur les communes où il est classé gibier.

Tir du 15 août 2016 à l’ouverture de la chasse sur autorisation individuelle et de la clôture de la chasse au 31 mars 2017 sur autorisation individuelle « Formulaires d’autorisation  à télécharger sur le site de l’APANGA ou de la  FDC59 » 

 

 

Pigeons ramier : Attention il n’est pas  piégeable.

Sur tout le département : Du 1er au 31 juillet 2018, uniquement dans les cultures sensibles et aux stades de croissance définis ci-après : colza, céréales versées, pois, fèveroles, les cultures légumières et maraîchères, cultures de production et multiplication de semences. A poste fixe matérialisé de main d’homme, sans appelant vivant ou artificiel, à raison d’un poste par 3 hectares ou fraction de 3 hectares. Un seul tireur par poste fixe. Le demandeur devra être porteur de l’autorisation par l’administration.

De la clôture de la chasse au 31 mars 2017.

 

Du 1er avril 2018 au 30 juin 2018.

Uniquement dans les cultures sensibles et aux stades de croissance définis ci-après. Cultures maraîchères, colza jusque floraison, fèveroles, betterave, chicorées, endives jusqu’à couverture du sol, cultures de production et multiplication de semences. A poste fixe matérialisé de main d’homme, sans appelant vivant ou artificiel, à raison d’un poste par 3 hectares ou fraction de 3 hectares. Un seul tireur par poste fixe.  « Formulaires d’autorisation  à télécharger sur le site de l’APANGA ou de la  FDC59 ».

 

 

Le Sanglier : Attention il n’est pas  piégeable.

Il restera chassable du 1er mars 2018 au 31 mars 2019 sans formalités sur 7 communes : BOUVIGNIES, FLINES-LES-RÂCHES, LALLAING, MARCHIENNES, PECQUENCOURT, RIEULAY et VRED.