Message de notre Président , informations au 04 Mai 2020

Chers piegeurs et chers gardes,
J’espère que vous prenez bien soin de vous et de votre famille pendant ce temps de confinement, et que vous êtes en bonne santé.
Un certain nombre d’entre vous m’ont appelé pour avoir des renseignements sur le pourquoi du comment concernant le piégeage et/ou la garderie durant le confinement.
Durant cette période, nous avons toujours été en contact avec la DDTM qui a autorité en ce domaine et la Fédération des chasseurs du Nord pour discuter par téléphone oblige, des différentes possibilités pour continuer notre activité. Avoir pesé le pour et le contre, nous sommes tombés d’accord pour suspendre dans un premier temps nos activités.
Puis, comme vous avez pu le lire dans le mailing que nous vous avons envoyé, la DDTM a autorisé le tir des corneilles, des corbeaux freux et des pigeons sous certaines conditions. C’est déjà une action.
Récemment la DDTM est revenue vers nous, vers la FD59 et vers les Lieutenants de Louveterie, pour discuter d’une éventuelle reprise avec des conditions. Il faut savoir qu’à la DDTM et à la FD59 une bonne partie du personnel est en télétravail. Dans ces conditions, il faut une quinzaine de jours pour qu’une décision soit finalisée. Par ailleurs une reprise sous conditions est sans doute en pratique difficile à mettre en œuvre pour un piégeur.
La DDTM nous rappelle que nous devons rester dans une logique de priorité au confinement, (cela lui a été rappelé par le Ministère dernièrement.) A ce jour, seules sont possibles les actions de régulation pour motifs de sécurité publique, sanitaire et pour dégâts de gibier graves et avérés, dans les cultures notamment. Pour qu’elles aient lieu, il est nécessaire d’établir une autorisation préfectorale. Ce dispositif encadré a été mis en place dans le Nord pour les corvidés et les pigeons ramier, afin de limiter les dégâts aux cultures lorsqu’ils étaient conséquents.
En conclusion nous avons estimé plus simple d’attendre le 11 mai pour savoir dans quelles conditions la circulation sera autorisée alors.
Nous avons dû annuler toutes les réunions de terrains et notre assemblée générale de fin juin est fortement compromise. Nous vous tiendrons informé de la date de report de l’AG. Nous mettrons tout en œuvre, dès que ce sera possible, pour organiser des rencontres.
Pour avoir des renseignements, n’hésitez pas à visiter le site internet de l’APANGA (www.apanga.fr).
Faites aussi passer les informations aux piegeurs ou aux gardes qui n’ont pas d’adresse mail.
Amicalement
Pierre Bonte (président de l’APANGA)